VF_Peintres19_
home8_
Mantes_Innovaparc_2014_08_05001_
home9_
B1.4-Gargenville1_
home4_
B1.7-Ecopole6_
home1_

Le CPE des copropriétés dégradées du Val Fourré intéresse l'Europe

28/04/2016

Le pilote du programme européen Interreg Europe du Nord-Ouest a proposé à l’EPAMSA, en tant que coordonnateur de la mise en oeuvre du Contrat de Performance Energétique (CPE) auprès de trois copropriétés du Val Fourré, de participer au projet CAN : Climate Active Neighbourhoods. Les 28 et 29 avril, l’EPAMSA accueille à Mantes-la-Jolie, les 9 autres partenaires européens du projet pour le lancement officiel du CAN.

Agir au niveau européen pour la performance énergétique

Pour la période 2014-2020, le programme européen Interreg Europe du Nord-Ouest a vocation à développer les régions du Nord-Ouest de l’Europe et à réduire les disparités entre ces régions. 

Réunion de travail lors du lancement du projet CAN à Mantes-la-Jolie les 28 et 29 avril 2016C’est dans ce cadre que le programme européen a sélectionné le projet de Contrat de Performance énergétique de 3 copropriétés dégradées du Val Fourré à Mantes-la-Jolie, coordonné par l’EPAMSA, pour participer au Climate Active Neighbourhoods (CAN).
Ce projet, qui regroupe 10 partenaires européens (2 anglais, 2 hollandais, 3 allemands, 1 belge et 2 français), a pour objectifs de :
- réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) des logements situés dans les quartiers les plus défavorisés du Nord-Ouest de l’Europe ;
- faciliter les initiatives bottom-up pour changer les comportements en matière de consommation d’énergie à l’échelle des quartiers ;
- développer des synergies européennes, au-delà des limites institutionnelles nationales.

Pour réduire les émissions de GES, le projet CAN travaillera à partir d’expérimentations menées par des politiques locales bas-carbone. L’augmentation du taux de rénovation énergétique, de l’amélioration de l’efficacité énergétique, le renouvellement des équipements et l’optimisation de leurs usages permettront de réduire significativement les émissions annuelles de 28 000 T de Co2 sur les régions du Nord-Ouest de l’Europe, soit 21 000 ménages (locataires et propriétaires) concernés.
Cette réhabilitation énergétique profitera aux entreprises des territoires concernés, notamment ceux de la construction et des équipements, avec des investissements engendrés à hauteur de 50 M€.
Plus largement, les modèles de financement, de gestion, d’organisations, ou encore les bonnes pratiques échangés au travers du projet CAN ont vocation à être déployés au niveau européen et international. Ainsi, ils bénéficieront à plus de 150 000 ménages à la fin du programme en 2019 et 3.2 millions d’ici 10 ans.
Le budget total du projet CAN est de 7.8 M€ dont 4.7 M€ de subventions FEDER.

Concrètement au niveau local, le projet CAN financera pour partie l’ingénierie et les actions de communication menées pour la mise en oeuvre du Contrat de Performance Energétique, coordonnée par l’EPAMSA.

 

Visite du Val Fourré aux membres du projet européen CAN

Accueillis au centre de vie social Aimé Césaire du Val Fourré à Mantes-la-Jolie, les partenaires européens visiteront la copropriété « Côtes de Seine ». Ils définiront ensuite ensemble les actions à mener pour la réalisation des objectifs, lançant officiellement le projet CAN.

En savoir plus sur le CPE